Les comportements alimentaires sont-ils influencés par les paysages alimentaires?

Peu d’études se sont intéressées aux liens entre les comportements alimentaires des ménages et la répartition de l’offre alimentaire dans l’espace. Ces liens ont fait l’objet d’une enquête réalisée par les chercheurs du projet FOODSCAPES dans le Grand Montpellier qui vise l’enregistrement des achats alimentaires des ménages pour une durée de 1 mois.

Les premiers résultats montrent que la présence de commerces de fruits et légumes à proximité du domicile est associée à de moindres risques de surpoids alors que la présence de fast-foods s’associe à des risques de surpoids plus élevés.

Les analyses de cette étude sont en cours, mais son originalité et intérêt reposent sur les recommandations qu’elle pourrait apporter : penser la planification urbaine de manière à favoriser et améliorer la durabilité des comportements alimentaires à travers le renforcement de la présence de certains types de commerces ou de distribution alimentaire à proximité des zones résidentielles.

Sur ce sujet, voir également notre article : Environnement alimentaire et santé : y voir plus clair dans les études

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.