L’ABC de l’analyse des systèmes alimentaires urbains

La FAO et RUAF viennent de publier une boite à outils très complète intitulée “Assessing and planning sustainable city region food systems”. C’est le résultat d’un projet de 3 ans avec 7 villes pour développer une méthodologie d’analyse des systèmes alimentaires applicable à toute ville du monde.

Au jardin : production locale, réseaux informels et résilience

Dans un article récent, Petr Jehlička, Petr Daněk et Jan Vávra remettent en question l’idée selon laquelle, dans les pays d’Europe Centrale et de l’Est, le fait de cultiver soi-même est seulement une stratégie pour surmonter les temps économiques difficiles. Ils démontrent à quel point il est important de comprendre le sens des pratiques de jardinage plutôt que d’espérer qu’elles répondent à nos attentes.

Faire face ensemble à l’urbanisation de la faim

Avec 2 milliards de personnes attendues dans les bidonvilles en 2030, qu’est-ce que les villes ou les gouvernements des pays du Nord peuvent faire contre l’insécurité alimentaire urbaine ? Une piste ? Des projets de coopération qui donnent le temps aux gens d’inventer leurs propres façons de répondre aux défis, plutôt que de leur imposer des solutions conçues sans eux.

L’analyse de risque de pollution des sols : l’incontournable des politiques de jardinage ou d’agriculture urbaine

Tous les sols urbains ne sont pas pollués et toute contamination ne présente pas un risque sanitaire. Cependant, l’analyse du risque se doit d’entrer peu à peu dans les mœurs des politiques alimentaires locales. Un guide paru récemment consolide les résultats d’une dizaine d’années de recherche sur la question. Il permet de dégager quelques préceptes clés pour limiter les risques sanitaires liés au jardinage en ville.

Agriculture urbaine : évitons le copier/coller des projets

Alors que l’agriculture urbaine est à la mode dans les pays industrialisés, un petit nombre d’exemples iconiques tels que New York ou Berlin jouit d’une grande visibilité à l’échelle internationale.

Un article publié dans Landscape and Urban Planning par des chercheurs d’universités autrichienne, britannique et colombienne nous invite à réfléchir aux limites de ces références lorsqu’elles sont mobilisées dans des politiques ou des projets sans considération des contextes locaux.