Travailler avec les circuits courts, mais pas seulement !

L’alimentation locale est-elle meilleure que l’alimentation globalisée ? C’est la question à laquelle s’est attelé le projet de recherche européen GLAMUR. En un mot : les choses ne sont pas si tranchées. Par conséquent, les villes devraient chercher à amener tous les acteurs – les représentants de l’alimentation locale comme les plus conventionnels – sur le chemin de la durabilité.