FRANCAIS

Vous êtes pionniers des systèmes alimentaires urbains durables ?

Bienvenue dans le magazine Urban Food Futures !

Urban Food Futures est le premier magazine de vulgarisation scientifique en ligne consacré à la durabilité des systèmes alimentaires urbains. Deux fois par mois, il vous propose un nouvel article qui résume des résultats scientifiques clés pour l’action.

Suivez les analyses scientifiques qui vous aideront dans votre action !

L’alimentation arrive en ville

shutterstock_286143020

Le monde s’urbanise. Ce que les populations urbaines mangent aujourd’hui et dans le futur, et la façon dont cette alimentation leur est fournie, aura un impact sur la durabilité de nos systèmes alimentaires. Il est donc plus que jamais temps de s’intéresser aux systèmes alimentaires urbains, c’est à dire l’ensemble des activités qui apportent leur alimentation aux populations urbaines.

Les villes prennent de plus en plus conscience des enjeux de sécurité alimentaire auxquelles elles doivent faire face. Elles contribuent, et, en même temps, sont vulnérables vis à vis des défis de notre temps : le changement climatique, l’épuisement des ressources et des sols, problèmes de santé, inégalités sociales…

Citoyens, associations, collectivités, entreprises privées… aux quatre coins de la planète, des pionniers des systèmes alimentaires sont en train de développer des solutions pour répondre à ces enjeux. Et les scientifiques produisent des analyses qui leur seraient utiles, mais auxquelles ils n’ont que trop rarement accès.

Urban Food Futures soutient ces pionniers en leur mettant à disposition les analyses scientifiques dont ils ont besoin dans leur action.

Aider les pionniers

shutterstock_155526392

Le magazine Urban Food Futures couvre de nombreux sujets relatifs aux systèmes alimentaires urbains, depuis les défis jusqu’aux solutions. Vous pouvez y lire des analyses sur :

  • les actions menées par des citoyens, des communautés ou des acteurs privés ;
  • les politiques alimentaires des villes : leurs leviers d’action, leur gouvernance, leur impact ;
  • les autres politiques (à l’échelle nationale et internationale) qui ont un impact sur la durabilité des systèmes alimentaires urbains.

Le magazine se concentre sur les pays du Nord, mais couvre d’autres parties du monde lorsque c’est pertinent !

Les sources des articles sont des articles académiques, des thèses, des livres ou des chapitres de livres, des rapports ou des présentations en conférence. Elles sont sélectionnées pour leur qualité scientifique et leur pertinence pour l’action.

Les articles sont disponibles en français et en anglais.

Inscrivez-vous à notre Pause Café !

shutterstock_401213296Pour lire les articles d’Urban Food Futures, vous pouvez suivre ce site ou nos réseaux sociaux (Facebook et Twitter).

Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter « Pause Café ». Un vendredi sur deux, prenez votre café avec un article que vous recevez directement dans votre boîte mail.

Votre mission ? Faire le café.

La nôtre ? Vous envoyer un article rapide à lire pour l’accompagner !

Pour vous inscrire, c’est ici !


L’équipe

Rédactrice en chef

24ab241Albane Gaspard travaille depuis près de 10 ans à l’interface entre recherche et action. Elle est passionnée par la traduction de l’expertise scientifique en savoirs appropriables par les acteurs environnementaux. Pas de politique solide sans expertise solide !

Elle a découvert l’agriculture urbaine à Londres dans les années 2000. De retour en France, elle contribué au lancement de l’association International Urban Food Network (IUFN) afin d’accompagner les collectivités locales dans leurs politiques alimentaires. Elle a été secrétaire générale d’IUFN jusqu’en janvier 2015, puis Présidente jusqu’en mai 2016. Elle est désormais Community Manager pour l’association.

Albane a contribué à plusieurs analyses sur la durabilité des systèmes alimentaires urbains. Elle a notamment co-écrit Changement climatique et alimentation des villes, un Policy Perspectives Paper dans le cadre de l’Initiative Climate Change Urban Food avec la Fondation Nicolas Hulot et le Programme des Nations Unies pour l’Environnement. Elle a également participé en 2015 à la rédaction de Nourrir les territoires de demain. Portrait des enjeux français, l’une des premières analyses sur l’action des collectivités françaises dans le domaine de l’alimentation.

Elle a fait partie de la petite équipe qui a organisé en France deux conférences internationales sur l’alimentation des villes : Hungry City – Feeding the City of Tomorrow, en 2012 et Land for Food, en 2014.

Toujours prête à explorer des nouvelles façons de traduire des idées complexes, elle a co-écrit deux courts films pédagogiques pour présenter pourquoi il est nécessaire d’agir vite pour assurer la durabilité de nos systèmes alimentaires :

Albane a un diplôme en sciences politiques de Science Po Rennes, et un Master en Urbanisation and Development de la London School of Economics and Political Science.

Consultez son profil Linkedin.

Comité éditorial

Nevin COHEN

NC-headshotNevin Cohen est maître de conférence à la Graduate School of Public Health de la City University de New York (CUNY) et directeur scientifique du CUNY Urban Food Policy Institute. Ses recherches explorent les politiques, les systèmes de gouvernance, les pratiques et les infrastructures qui soutiennent des systèmes alimentaires urbains et régionaux socialement justes, sains, résilients sur le plan écologique et économiquement viables. Ses projets actuels incluent une analyse des pratiques alimentaires des personnes âgées ; un examen du commerce alimentaire de New York ; les liens entre le zonage, la planification urbaine et l’accès à l’alimentation ; et l’évaluation des effets des fermes urbaines sur les développements de la New York City Housing Authority. Dr. Cohen est co-auteur du récent ouvrage Beyond the Kale: Urban Agriculture and Social Justice Activism in New York City (University of GA Press) qui analyse le potentiel des fermes et des jardins urbains pour répondre aux problèmes de discriminations raciales, de genre et de classe. Il a un doctorat en Urban Planning and Policy Development de la Rutgers University, un Master en City and Regional Planning de l’université de Berkeley, et un BA de Cornell.

Thierry GIORDANO

Photo_TGThierry Giordano a rejoint la FAO en Janvier 2016 en tant que Conseiller Coopération Décentralisée. Il conseille et appuie les divisions techniques dans leurs actions avec les collectivités territoriales. Il participe au développement de collaboration entre la FAO et les collectivités et leurs réseaux. De 2012 à 2015, il était chercheur au Cirad, où il a notamment co-écrit le chapitre principal du rapport OCDE/PNUD/BAD sur les Perspectives Economiques en Afrique 2015 : Le développement territorial et l’inclusion spatiale en Afrique. Il a auparavant travaillé pour la Banque de Développement d’Afrique Australe (2007-2012), où il a conduit une étude importante sur les emplois verts et participé activement à la conception et création du Fonds Verts sud-africain. Il a aussi été initié et géré le programme Aide Publique au Développement de l’Institut du Développement Durable et des Relations Internationales (2002-2007). Il est docteur en économie agricole (Sup Agro Montpellier).

Alizée MARCEAU

Alizée MarceauAlizée Marceau est Senior Project Officer à la Soil Association (Bristol) pour Sustainable Food Cities. Ce réseau rassemble actuellement près de cinquante villes pionnières en Grande-Bretagne ayant l’ambition de développer des systèmes alimentaires locaux et soutenables. Alizée apporte son soutien aux villes souhaitant mettre en place des partenariats locaux construits sur le modèle des Food Policy Councils, ainsi qu’au développement de politiques alimentaires soutenables territorialisées. L’étude des problèmes causés par le système alimentaire actuel sur la santé, l’économie, les écosystèmes, le tissu social etc ainsi que l’ampleur des solutions qu’une refonte de ce système pourrait apporter sont au cœur de ses réflexions. Entre autres, elle s’intéresse à la relocalisation et la résilience des systèmes alimentaires, ainsi que la réévaluation de nos modes et besoins de consommation. Elle est diplômée du Master Développement Soutenable de l’Institut d’Etudes Politiques de Lille et a reçu un BA Politiques et Relations Internationales de l’Université du Kent, Canterbury (UK).

Clare PETTINGER

Clare PettingerClare Pettinger est diététicienne et nutritionniste diplômée d’Etat et maître de conférences à l’université de Plymouth (UK). Ses centres d’intérêts principaux sont la pauvreté / la justice alimentaire et le « futur de l’alimentation ». Elle conduit actuellement un projet de recherche de petite taille qui explore des méthodes créatives pour impliquer des communautés « marginalisées » dans des activités alimentaires afin d’améliorer leur santé et leur bien-être.

Clare est une éducatrice inspirée et avertie, qui s’implique souvent comme experte et consultante sur des sujets liés à l’alimentation auprès de réseaux locaux ou régionaux. Sa passion lui a valu un SSTAR Award en 2017 pour le développement durable à l’université. Elle croit fermement que de nouvelles approches sont nécessaires pour répondre aux défis actuels du bien-être social et de la santé au niveau local comme global. Elle est un membre actif du Food Plymouth Parnership (Food Plymouth CIC) et elle mène actuellement la campagne locale Sugar Smart pour le groupe.

Raychel SANTO

headshot raychelRaychel Santo est Coordinatrice senior de programme de recherche au Johns Hopkins Center for a Livable Future. Elle y travaille sur des projets de recherche sur la gouvernance locale et régionale de l’alimentation, l’agriculture urbaine, les achats alimentaires via les marchés publics, et les liens entre régimes alimentaires et changement climatique. Raychel est titulaire d’un Master en Food, Space & Society de l’Université de Cardiff (School of Geography & Planning), et d’un diplôme (BA) en Santé Publique, Changements environnementaux et Développement durable de la Johns Hopkins University.

 


Ce site et sa lettre d’information n’ont aucune vocation commerciale. Les données collectées pour l’inscription à la lettre d’information ne sont pas revendues. La lettre d’information est gratuite et a vocation à le rester afin que tout à chacun puisse en bénéficier. Le temps de travail nécessaire à la publication des articles est bénévole.